Nougat des pauvres de mémé Guitte

Publié le par Cornello

Nougat des pauvres de mémé GuitteNougat des pauvres de mémé Guitte

Souvenirs d'enfance... lorsque j'étais petit, ma grand-mère, mémé Guitte, me faisait cette petite douceur qui me plaisait énormément. La recette est très simple et le résultat délicieux. C'est lorsque nous avions récolté un peu d'amandes dans le jardin qu'elle s'empressait de les décortiquer pour nous régaler. Aujourd'hui, j'ai rajouté la feuille azyme mais si vous n'en avez pas, ce n'est pas grave. Je ne me souvenais plus de ce petit plaisir sucré qui était tout au fond de ma mémoire... mais l'autre jour, lorsque j'ai rendu visite à ma grand-mère, elle était en train de décortiquer des amandes... du jardin ! Elle m'a dit, tu les veux pour faire ce fameux nougat des pauvres ? Mon Dieu, alors là, j'ai fais un bon de 30 ans en arrière ! J'ai répondu oui, bien sûr...

Nougat des pauvres de mémé GuitteNougat des pauvres de mémé Guitte

POUR 1 PLAQUE À FOUR | Préparation : 20 min. | Cuisson : 20 min.

amandes • sucre en poudre • feuilles azyme (trouvées sur internet et expédiées par La Poste)

Nougat des pauvres de mémé GuitteNougat des pauvres de mémé Guitte
  1. Dans une poêle, faire griller les amandes et ajouter du sucre en bonne quantité.
  2. Laisser caraméliser et verser sur la feuille d'azyme. Étaler légèrement et ajouter l'autre feuille.
  3. Recouvrir d'une feuille de papier sulfurisé et aplatir à l'aide d'un rouleau, puis couper en morceaux lorsque c'est encore tiède.
Nougat des pauvres de mémé GuitteNougat des pauvres de mémé Guitte

Si vous n'avez pas de feuille azyme, mettre la préparation entre 2 feuilles de papier sulfurisé légèrement huilées à l'aide d'un papier absorbant.

Publié dans Provence, Sucré, Confiseries

Commentez cette recette